Comment Surmonter l’Anxiété ?

Comment Surmonter l'Anxiété ?

Le stress récurrent et au-delà de 15 jours de suite, vous génère des répercussions négatives sur votre santé physique et mentale. Vous vous retrouvez alors, à vivre un quotidien plutôt difficile. 

Vous vivez souvent le stress dans votre quotidien et suivant votre moral,  il peut vous entraîner vers des comportements émotionnels parfois extrêmes.  

Ces comportements quelquefois démesurés sont dus à plusieurs facteurs :  

  • Vous interprétez mal ce qui se passe  
  • Vous ne comprenez pas
  • Vous ne savez pas comment faire face à ce qui vous arrive
  • La manière dont vous interprétez les faits n’est pas celle qui convient à la situation
Quand vous abordez de façon négative une information reçue ou un événement inattendu, vous vous enfermez dans des commentaires négatifs qui altèrent vos pensées, votre réflexion, vos émotions et vos relations avec les autres. L’émotionnel lié au stress vous envahit et vous finissez par ressentir de l’anxiété ou de l’angoisse. Lorsque ce ressenti anxieux se maintient, il devient alors compliqué à gérer dans notre quotidien. Comme le stress, il peut vous arriver parfois de vous sentir anxieux. Cependant, ces moments doivent être ponctuels. Si vous vivez une période difficile, il est normal de vous sentir anxieux, mais cela ne doit pas perdurer.

Les différents troubles anxieux

Le trouble d’anxiété affecte votre vie. Il s’introduit dans votre quotidien, de manière omniprésente et ne pourra diminuer que lorsque vous parviendrez à reprendre le contrôle sur vos pensées. Ce qui est très difficile, puisque vous êtes en état d’anxiété la plupart du temps.

1. Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les TOC sont pesants et lourds, car ils vous ralentissent et sont un handicap dans votre vie quotidienne. Vous prenez plus de temps pour réaliser quelque chose par rapport aux personnes n’ayant pas de TOC.

Vous avez des pensées impulsives, récurrentes qui vous obsèdent et pour continuer à fonctionner, vous mettez en place des rituels pour vous sentir mieux quelques instants.

Attention : ne confondez pas les TOC avec des petites manies ! Les TOC sont nuisibles à votre santé mentale et vous épuisent quotidiennement. Ils peuvent vous faire perdre l’appétit et vous faire sombrer dans l’anorexie ou la dépression. 

Un accompagnement avec un sophrologue est fortement recommandé afin de vous permettre de vous libérer de tous vos rituels. Il est vrai que cela peut prendre un certain temps mais cela est indispensable si vous voulez vivre une vie épanouie !

2. Le trouble d’anxiété généralisé (TAG)

Vous êtes anxieux tout au long de la journée. Votre esprit se soulage uniquement lorsque vous vous  sentez en sécurité, mais cela vous arrive rarement.Vous pouvez même ressentir de l’anxiété sans en connaître la cause.

Lorsque l’anxiété s’installe dans votre vie en vous empêchant de vivre votre quotidien correctement, il est nécessaire de consulter un sophrologue. C’est un trouble qui se manifeste fréquemment si vous êtes perfectionniste ou si vous n’acceptez pas, de ne pas avoir le contrôle sur les situations.

Les manifestations physiques qui accompagnent l’anxiété augmentent vos pensées négatives. C’est un cercle vicieux, plus vous êtes anxieux, plus les symptômes physiques se manifestent et plus les sensations négatives s’installent, et plus l’anxiété vous envahit. 

3. Le trouble de stress post-traumatique

Il se révèle si vous avez vécu un traumatisme pouvant entraîner la mort. votre vie ou celle des personnes qui vous accompagnaient ont vraiment été en danger. Vous pouvez ressentir une peur intense, de l’impuissance, de l’horreur (suivant la situation vécue), de la honte.

Vous pouvez vous en vouloir et ne plus réussir à vivre normalement en vous posant souvent la question « pourquoi je ne suis pas mort avec les autres ? », ou vous pouvez penser que vous êtes invincibles et vous mettre régulièrement en danger. 

Vous faites des cauchemars revivant chaque nuit l’événement, en ayant l’angoisse que cela recommence. Un objet, un mot, une image parviennent à vous ramener au moment du traumatisme vécu et vous mettre en situation de détresse.

4. Les phobies

Vous ressentez une peur irrationnelle pour un objet précis ou une situation vécue. vous êtes terrorisé à l’idée de vous retrouver dans cette situation. La phobie a un effet négatif sur votre quotidien personnel ou professionnel.

Quelques exemples de phobie :

  • La peur des serpents, la peur des araignées,
  • La peur de prendre l’avion,
  • La peur de conduire,
  • La claustrophobie (peur de l’ascenseur, d’un tunnel)
  • La peur de sortir de chez soi,
  • La peur du noir
  • La peur du vide, etc…

La peur est une émotion naturelle et utile. Elle vous protège pour vous pousser à agir, par exemple en vous incitant à fuir lorsque vous vous sentez en danger. Vous pouvez avoir des petites phobies, préférer l’escalier à l’ascenseur, changer de trottoir à la vue d’un chien, etc… La plupart du temps, vous vivez avec ces peurs et cela ne vous pose aucun problème. Un enfant terrorisé à l’idée d’être interrogé en classe deviendra sûrement un adulte timide. Cela ne l’empêchera pas, de trouver sa place dans la société.

En revanche, lorsque la peur nous paralyse en l’absence de danger réel, prend des proportions démesurées, monopolise nos pensées et influence de façon négative nos comportements et nos choix, elle devient pathologique, d’où l’importance de faire appel à la sophrologie, dès les premiers symptômes.

L’objet ou la situation ne vous mettent pas en danger réel. C’est vous qui l’imaginez il n’existe que dans votre mental.

5. La phobie sociale

Elle apparaît par une peur irraisonnée des interactions et des situations sociales inconnues. Au début, vous ressentez une gêne insupportable, vous amenant ensuite à une peur de vous retrouver avec d’autres personnes.

Quelques exemples de peur :

  • Prendre la parole en public, et d’être regardé par tout le monde,
  • De ne pas être à la hauteur en communiquant avec les autres,
  • Se sentir nerveux (mains et voix qui tremblent, visage rouge, sensation de jambes en coton, de vertiges, sensation de mal respirer, oppression dans la poitrine…)
  • Du jugement des autres, etc…

Vous êtes paralysé par la peur et en commettant des erreurs, cela renforce votre phobie sociale.

Avec l’aide de la sophrologie vous vous libérez de cette phobie, vous comprenez que vous avez autant de valeur que les autres. Toutes ces formes d’anxiété sont handicapantes et ne vous permettent pas de vivre sereinement. C’est pour cette raison qu’ elles doivent être traitées et accompagnées par des sophrologues.

 

Ne pas confondre avec le TRAC. Le trac est une angoisse normale que vous pouvez ressentir par exemple avant d’affronter un public ou de subir une épreuve. Vous ressentez de la peur par crainte d’être jugé par les autres. En revanche, contrairement à la phobie sociale, cette peur se dissipe progressivement dans l’action. Il ne s’agit pas d’une forme de phobie. Quelquefois des médicaments sont prescrits pour réduire quelques symptômes physiques liés au trac (palpitations, transpiration, etc…) Des hommes politiques ou comédiens utilisent un béta-bloquant pour se calmer avant la prise de parole en public. Ces médicaments n’entraînent pas de dépendance, mais il est recommandé de les utiliser avec un avis médical.

Comment apprivoiser l’anxiété avec l’aide d’un sophrologue?

1. La sophrologie vous apprend à mieux vous connaître

La sophrologie vous permet d’apprendre à mieux vous connaître ou à vous redécouvrir. Avec des exercices psychocorporels, vous vous connectez avec votre corps afin de ressentir l’état interne dans lequel vous vous trouvez. Elle vous invite à écouter votre corps avec bienveillance «sans jugement ni à priori», dans le «ici et maintenant» pour apprendre qui il est, découvrir ses capacités, ses demandes, ses besoins, ses émotions et s’enrichir de cette écoute pour retrouver l’harmonie entre votre corps et votre esprit. 

La sophrologie vous permet d’être mieux dans votre corps, mieux dans votre tête, et ainsi mieux dans votre vie.

2. À quoi ça sert d’apprendre à mieux se connaître ?

Selon Platon, l’apprentissage de la connaissance de soi est une technique qui propose de vous amener à prendre conscience de ce que vous savez. Se connaître pour renaître à soi-même et ainsi s’approprier sa vie pleinement.La connaissance de soi vous amène l’unité, l’assise, le socle à partir duquel il vous est possible de créer votre vie, d’agir et de ne plus subir, de prendre soin de votre “vous” pour vous faire progresser.

La sophrologie vous permet de prendre conscience de vos ressources, de vos aspirations profondes, de vos valeurs, de ce qui fait sens pour vous.

3. La sophrologie vous apprend la respiration abdominale pour vous relaxer

Voici un exercice de Sophro Respiration, à effectuer sans modération en état d’anxiété ou d’attaque de panique : 

  • Installez-vous en position assise, si possible dans un endroit calme, les jambes décroisées, les pieds légèrement écartés dans une position confortable et relaxante. 
  • Commencez par respirer à un rythme régulier sans respirer profondément, Il ne faut surtout pas respirer vite et fort, car cela ne fait qu’augmenter la sensation de panique.
  • Mettez une main sur votre ventre et une autre sur votre poitrine, inspirez en gonflant votre ventre et en essayant de faire bouger le moins possible la main sur votre poitrine. 
  • Expirez lentement en dégonflant votre ventre comme si votre nombril venait toucher votre colonne vertébrale. 

Recommencez vos respirations plusieurs fois jusqu’à ce que vous retrouviez une respiration normale.

N’oubliez pas, plus vous vous entraînez et plus vous créez de nouvelles habitudes automatiques positives ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un sophrologue, pour vous aider à retrouver une vie sereine pleine de bonheur.

Marie Hernandez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X